Création du Comité Régional d’Amélioration du Climat des Affaires

Dans le souci de donner une nouvelle impulsion à la compétitivité économique du Royaume, et afin de garantir un cadre transparent et propice à l’investissement, Le Royaume du Maroc a entrepris la mise en place d’un cadre institutionnalisé dédié, notamment par la création du Comité National de l’Environnement des Affaires (CNEA). Cette instance, présidée par le Chef du Gouvernement, a ainsi été institutionnalisée par décret et constitue une plateforme de coordination et de suivi des réformes transversales liées à l’environnement des affaires.

Ainsi et conscient que l’ensemble des mesures et dispositions mises en place par le CNEA, combien même important, ne pourrait avoir de résultats concrets en l’absence d’une dimension régionale, une charte de mise en place du Comité Régional de l’Environnement des Affaires de Souss Massa (CREA SM) a été signée le 16 Juillet 2014 à Agadir, dans le but d’instaurer une instance de concertation public-privé au niveau régional, présidée par Monsieur le wali, pour faciliter la pratique des affaires dans la région. Les parties signataires constituant le noyau dur de ce comité sont : le Conseil Régional de Souss Massa, la CGEM SM et le CRI-SM. Les autres membres qui composeront le CREA SM, ainsi que son mode de fonctionnement, sont définis par l’arrêté de M. le Wali n°95 du 29 juillet 2015 portant création du CREA.

Cette initiative, qui traduit la volonté au niveau régional d’institutionnaliser le dialogue et d’améliorer durablement la compétitivité de l’environnement des affaires au niveau local, constitue un réel message de confiance adressé à la communauté des affaires en s’inscrivant dans le cadre des orientations majeures du CNEA.

Le comité, dont le secrétariat est assuré par le CRI-SM, adopte chaque année un programme d’action qui définit ses objectifs stratégiques et les actions prioritaires à mener.