L’industrie dope l’investissement dans le Souss Massa

L’industrie dope l’investissement dans le Souss Massa

UN NOMBRE DE 14 NOUVEAUX PROJETS VALIDÉS PAR LA COMMISSION RÉGIONALE D’INVESTISSEMENT DONT 13 DÉDIÉS AU DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL DE LA LOCALITÉ. CELA REPRÉSENTE UN INVESTISSEMENT DE PLUS DE 200 MILLIONS DE DH PORTEURS DE PLUS DE 600 EMPLOIS À MOYEN TERME.

Les investisseurs continuent à manifester un fort engouement pour les potentialités économiques du Souss Massa. La Commission régionale d’investissement a validé 14 projets d’investissement hier jeudi 17 octobre. C’était au siège de la Wilaya sous la présidence de M. Ahmed Hajji, Wali de la Région de Souss-Massa, en présence de M. Brahim Hafidi, président du Conseil Régional Souss Massa et de M. Lahoucine Amzal, gouverneur de la province de Taroudant.
D’une valeur globale de 212 millions de DH, ces engagements généreront à terme 684 emplois directs. Parmi les projets approuvés, 13 relèvent du secteur industriel. Totalisant une surface foncière de 4,4 ha et un investissement de l’ordre de 209,9 millions de DH, ces projets sont porteurs de 679 emplois à moyen terme. C’est dans les zones industrielles d’Haliopolis, d’Ouled Teima et du Parc Industriel Intégré d’Agadir que verront le jour ces unités.
Dans le détail, sept projets seront réalisés dans le nouveau Parc Industriel Intégré prévu dans la commune de Drarga. Ils nécessiteront un investissement global de 117 millions de DH et créeront à terme 334 emplois directs.
Au niveau du parc Haliopolis, quatre projets sont programmés pour un investissement  total de 53 millions de DH et 245 emplois directs prévus.
La zone d’Ouled Teima quant à elle, enregistre deux nouveaux projets d’investissement pour une enveloppe budgétaire de 38,9 millions de DH et la création à terme de près de 100 emplois directs et 120 indirects.
Après les approbations enregistrées ces trois dernières semaines lors de précédents travaux de ladite commission, cela porte le nombre de projets validés au total à 103 projets. Ces engagements sont d’une valeur globale de plus de 4,5 milliards de DH avec à la clé 6980 emplois directs à moyen terme et des milliers d’emplois indirects.

Comme lors des précédents travaux de la Commission, un guichet unique était mis en place pour la réalisation immédiate de toutes démarches nécessaires dans l’acte d’investir. Les investisseurs dont les projets ont été approuvés sont repartis en quelques heures avec leur lettre d’affectation.

Les travaux de la Commission de ce jeudi ont aussi porté sur le suivi de précédents projets validés. Il a été décidé dans ce contexte ‘’L’annulation de l’attribution de terrain pour six projets industriels d’une superficie totale de près de six Ha, affectés il y a près d’une année au niveau de la zone industrielle d’Ouled Teima et dont les engagements des promoteurs n’ont pas été respectés malgré les différentes relances’’, est-il indiqué dans un communiqué du Centre régional d’investissement du Souss Massa (CRI).

Le communiqué du CRI fait aussi état de lettres de mise en demeure qui seront adressés aux promoteurs de 5 autres projets sur la même zone (Ouled Teima), afin de garantir le respect des délais requis par la commission. Fini donc le laxisme face aux engagements. Le respect des délais est de rigueur.

Source: Journal La Vieéco, Le 18 Oct, 2019 par Malika ALAMI.

Nouveau coup d’accélérateur au développement industriel dans le Souss Massa

Nouveau coup d’accélérateur au développement industriel dans le Souss Massa

La commission régionale d’investissement  dans le Souss Massa continue sur sa lancée. Ce sont 17 nouveaux projets industriels d’un montant global de 203 millions de DH qui ont été approuvés jeudi 10 octobre. C’était sous la présidence de M. Ahmed Hajji, wali de la Région de Souss-Massa, en présence de M. Brahim Hafidi, président du Conseil Régional Souss Massa. Les nouveaux engagements d’investissements créeront à moyen terme un nombre de 1369 emplois. C’est ce qui a été annoncé hier lors des travaux de la Commission.

Après les approbations enregistrées ces deux dernières semaines lors de précédents travaux de ladite commission, cela porte le nombre de projets validés au total en deux semaines à 89 projets. Des engagements d’une valeur globale de plus de 4,3 milliards de DH avec à la clé 6296 emplois directs à moyen terme, sans oublier les retombées en milliers d’emplois indirects. Le nouveau parc industriel intégré implanté dans la commune de Drarga à travers un investissement total de 470 millions de DH et la 3ème tranche de l’Agropole dans le parc Haliopolis offrent ainsi de nouvelles opportunités et les investisseurs visiblement se bousculent au portillon. On parle même de liste d’attente pour certaines surfaces.

Du jamais vu en un tel laps de temps aussi court, de mémoire de Souss Massa, s’étonnent de nombreux opérateurs économiques. La disponibilité du foncier et les conditions toutes nouvelles d’attribution en toute transparence sont, de l’avis de beaucoup d’entre eux, les raisons de cet engouement. Dans le milieu économique de la région, les acteurs restent toutefois curieux de voir dans quels délais ces engagements seront réalisés.

Les autorités locales, les élus de la région et l’opérateur public Al Omrane, qui ont vécu les dérapages en termes de valorisation des premières zones industrielles d’Agadir et d’Ait Melloul, sont aujourd’hui aguerris et semblent avoir pris toutes les précautions pour que l’histoire ne se répète pas. Et ce par la mise en place d’un dispositif juridique ficelé marqué par des délais précis. Selon une source proche du dossier, d’une manière globale, les attributaires auront un délai maximum de 18 mois pour réaliser leur projet à partir de la réception de leur lot respectif prévue courant 2020. Auparavant, dès l’obtention de la lettre d’affectation à l’issue des travaux de la Commission, ils seront chacun tenus de s’acquitter d’une avance de 60% de la valeur du terrain auprès de l’opérateur public en charge de l’aménagement de la zone et d’effectuer dans un délai d’un mois toutes les démarches administratives nécessaires dont la légalisation de l’acte d’engagement et d’accord. Une fois cette étape franchie, les affectataires auront deux mois pour l’obtention de leur autorisation de construire et de démarrer les travaux dans un autre délai de deux mois. La commission locale de suivi veillera au respect du timing et au respect des engagements. Elle devrait se réunir un fois par mois, précise la même source. Le retrait du lot attribué et une retenue de 5% du montant payé est le sort des attributaires qui seront irrespectueux des délais et des engagements pris, ajoute-t-elle.

Reste plus aujourd’hui aux affectataires qu’à se lancer. C’est toute une région qui va suivre le développement de leur projet. Normal il y va de la création d’emplois avec de fortes retombées sur toute une économie locale.

 

Source: Journal La Vieeco, Le 11 Oct, 2019, par Malika Alami.

Investissement : Nouveaux engagements dans le Souss

Investissement : Nouveaux engagements dans le Souss

UN NOMBRE DE 24 NOUVEAUX PROJETS ONT ÉTÉ APPROUVÉS HIER JEUDI 3 OCTOBRE PAR LA COMMISSION RÉGIONALE D’INVESTISSEMENT POUR UN MONTANT GLOBAL DE PLUS 921 MILLIONS DE DHS PORTEURS DE PRÈS DE 1627 EMPLOIS DIRECTS ET 90 EMPLOIS INDIRECTS À MOYEN TERME.

A chaque jeudi son lot de bonnes nouvelles! Après l’approbation de 48 projets industriels pour un montant global de plus de 3 milliards de DH, jeudi 26 septembre dernier, voici que la commission régionale d’investissement et de dérogation continue sur sa lancée et valide ce jeudi 3 octobre de nouveaux engagements d’investissements. C’était sous la présidence de M. Ahmed Hajji, wali de la Région de Souss-Massa, en présence de M. Brahim Hafidi, président du Conseil Régional Souss Massa et de M. Lahoucine Amzal, gouverneur de la province de Taroudant.

Au cœur de cette réunion, la validation de 24 projets d’investissement, totalisant un montant d’investissement de près de 921 millions de DH, porteurs de près de 1627 emplois directs et 90 emplois indirects, précise un communiqué du Centre régional d’investissement Souss Massa.
Parmi ces dossiers, 19 projets industriels sur près de 4,1 Ha, sont programmés dans les zones industrielles. Il s’agit de l’Agropole, du Parc Industriel Intégré d’Agadir et de la zone industrielle d’Ouled Teima. Ces projets industriels nécessitent un investissement de près de 200 millions de DH, et devraient générer près de 1076 postes d’emplois à terme, est-il indiqué. Dans le détail, pour la troisième tranche du parc Haliopolis, 5 nouveaux projets ont été validés pour un investissement global de 22,9 millions de DH et 195 emplois à la clé. En ce qui concerne la première tranche du nouveau Parc Industriel de Drarga, 10 nouveaux projets ont été approuvés pour un investissement de 122,5 millions de DH et 606 emplois directs et 90 emplois indirects en perspective. Au niveau de la province de Taroudant et sur la zone industrielle d’Ouled Teima, 4 projets ont été approuvés pour un investissement global de 55 millions de DH et près de 275 emplois à créer.

Outre l’industrie, au niveau du secteur du tourisme, la commission régionale a donné son feu vert pour un projet de complexe touristique et résidentiel, baptisé ‘’Eco-cité Drarga’’. L’unité hôtelière sera implantée sur une superficie de 28 Ha. Le projet porte sur la réalisation d’une composante hôtelière d’une capacité de 306 lits, un aqua parc, un restaurant, un espace de jeux, entre autres. Le projet nécessitera un investissement de l’ordre de 451 millions de DH et devrait offrir la création de près de 280 postes d’emplois.

Comme lors de la précédente commission régionale d’investissement, un guichet unique dédié à l’accompagnement des investisseurs industriels pour la concrétisation immédiate de leurs projets a été mis en place, en parallèle des travaux de cette réunion, de manière à maintenir la transparence dans le traitement des dossiers, souligne une source institutionnelle.

Pour rappel, cette dynamique est la retombée de la mobilisation du wali du Souss Massa et du président du Conseil régional en synergie avec des représentants du tissu économique, qui depuis des mois ont été de véritables VRP de la région en allant au devant de potentiels investisseurs un peu partout pour les inciter à investir dans le Souss Massa et s’inscrire dans le cadre du plan d’accélération industrielle.
Le pari du développement industriel du Souss Massa est assurément sur la bonne voie. Reste plus qu’à croiser les doigts pour que la volonté des institutionnels et leurs ambitions rencontrent celles des investisseurs qui sont très attendus par tous sur la concrétisation de leurs projets dans les délais.

Source: Journal La Vieéco, Par Malika Alami, 

Bilan de la Commission Régionale d’Investissement tenue le Jeudi 26 Septembre 2019 au Siège de la Wilaya d’Agadir

Bilan de la Commission Régionale d’Investissement tenue le Jeudi 26 Septembre 2019 au Siège de la Wilaya d’Agadir

La Région du Souss Massa au Rendez-vous de la déclinaison régionale du Plan d’Accélération Industrielle 

48 projets d’investissement ont été approuvés lors de la réunion de la Commission Régionale d’Investissement, tenue ce Jeudi 26 Septembre 2019 à la Wilaya d’Agadir, sous la présidence de Monsieur Ahmed Hajji, Wali de la Région de Souss-Massa.

Mobilisant près de 40 ha de foncier industriel, ces projets totalisent un investissement de près de 3 milliards et 200 millions de dirhams, pour plus de 3 250 emplois directs et 5.300 indirect à créer.

Pour réussir le pari du développement industriel du Souss Massa, les investisseurs de la Région sont mobilisés en force à travers des projets créateurs de valeurs ajoutée et de l’emploi. En plus des membres permanents de la commission régionale d’investissement, d’autres partenaires ont participé aux travaux de la commission, notamment la CCIS SM, le Club des Investisseurs Agadir Souss Massa, la Société Haliopolis SA , et la Société Al Omrane SA de Souss Massa.

Autre fait marquant de cette commission, est la mise en place, en parallèle à ses travaux, d’un guichet unique dédié à l’accompagnement des investisseurs industriels pour la concrétisation immédiate de leurs projets, les services de ce guichet unique regroupent les démarches suivantes :

  • Octroi du certificat négatif
  • Création d’entreprises
  • Affectation de lots industriels
  • Etablissement de compromis de vente
  • Subvention d’appui à l’investissement industriel
  • Légalisation.

Lancement de la commercialisation et de l’affectation des lots de la 3ème phase du Parc Haliopolis :

Sur les 48 projets approuvés, 28 projets seront implantés au niveau de la 3ème phase du Parc Haliopolis (Agropole Souss Massa), lancé en mois de juillet dernier, avec près de 740 Millions de dhs d’investissement engagé et plus de 1 650 emplois directs à créer à terme.

Nouveau Parc Industriel Intégrer d’Agadir : l’offre du foncier industriel régionale se développe progressivement : 

Au niveau de la 1ère tranche de cette nouvelle zone industrielle intégrée, la commission a validé lors de cette séance 19 projets d’investissement dans les différents écosystèmes définis par le PAI de Souss Massa, pour un total d’investissement de l’ordre de 470 millions de dirhams, permettant la création de près de 1300 nouveaux postes d’emplois.

Cette nouvelle zone viendra renforcer l’offre régionale en matière de terrains industriels notamment au niveau de l’agglomération urbaine du Grand Agadir.

Aquaculture / Pisciculture : une expertise américaine s’implante dans le Souss Massa :

Au niveau de la province de Tiznit et plus précisément à la commune d’Arbaa Sahel, la commission a validé lors de cette séance un grand projet d’envergure internationale dans le domaine de l’aquaculture et la pisciculture pour un investissement engagé de près de 200 Millions de dollars et plus de 250 emplois directs à créer.

Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt

Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt

La Cité d’innovation Souss Massa s’apprête à ouvrir ses portes, d’où le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt destiné aux porteurs de projets innovants, étudiants chercheurs, enseignants chercheurs et entreprises innovantes.

Pour plus d’informations :

http://www.agadirinnovationcity.com/AMI-CI-SM-2019.pdf

http://www.agadirinnovationcity.com/

La Cité d’Innovation SM est le fruit d’un partenariat entre le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère de l’Education Nationale,le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement,du Commerce et de l’Economie numérique, le Conseil Régional Souss Massa, l’Université Ibn Zohr ainsi que MITC (société de gestion du Technopark).

Etalée sur une superficie de 5000 m² à l’intérieur-même du Campus de l’Université Ibn Zohr, elle est entièrement dédiée à la recherche appliquée et l’entrepreneuriat innovant. L’objectif est de soutenir la création d’entreprises innovantes à partir des résultats de la recherche et la diffusion de la culture entrepreneuriale.

 

Zone Franche Souss Massa: La société « Parc Haliopolis SA » décroche la concession 

Zone Franche Souss Massa: La société « Parc Haliopolis SA » décroche la concession 

Officiellement, la concession d’aménagement et de gestion de la zone franche Souss-Massa ont été octroyés à la Société « Parc Haliopolis SA » en vertu du décret n 2-19-7227 du 29 août publié au bulletin officiel du 05 septembre 2019.

En effet, la 1ère tranche de la zone franche Souss-Massa dont les travaux d’aménagement sont en cours s’ étend sur superficie de 53 ha.

Écrit par Yassine SABER Affichages : 78

 

Souss Massa: L’industrie en tête des investissements

Souss Massa: L’industrie en tête des investissements

– Presque 60% de l’enveloppe totale et plus de 90% des emplois au 1er semestre,
– 346 demandes de création d’entreprises enregistrées,
– Les SARL toujours plébiscitées.
C’est avec 2,27 milliards de DH d’investissements, couvrant 83 projets et assurant 7.958 opportunités d’emplois, que la région du Souss Massa clôture le premier semestre 2019. Et c’est le secteur industriel qui vient en tête du peloton, aussi bien en termes d’investissements (58,9%) que de postes créés (plus de 90%). C’est ce qui ressort du bilan des investissements de la région durant le premier semestre 2019, marqué par la validation de plusieurs projets structurants.

La ventilation sectorielle de ces projets fait ressortir l’industrie en tête, avec plus de 1,3 milliard de DH, suivie de l’énergie et des mines, avec 682,2 millions de DH, et du BTP, avec 113 millions. Les secteurs des services, du tourisme et du commerce enregistrent respectivement 108, 22,7 et 3,5 millions de DH. Le secteur de l’artisanat arrive en dernier, avec 3 millions de DH d’investissement.

«La préfecture d’Agadir Ida Outanane reste la principale destination des investissements au niveau régional. Durant le premier semestre de l’année 2019, celle-ci a concentré près de 40% des projets traités favorablement, avec une enveloppe qui dépasse le milliard de DH, soit près de 46% du total des fonds injectés dans la région de Souss Massa», apprend-on auprès du Centre régional d’investissement (CRI) d’Agadir. En termes d’emplois, la préfecture d’Agadir Ida Outanane concentre, également, près de 82% des opportunités dans la région, soit près de 6.541 postes de travail.

Dans le détail, et dans le cadre de la déclinaison régionale du Plan d’accélération industrielle, la Commission régionale d’investissement a accordé l’attestation de vocation non agricole pour l’aménagement de la première tranche de la zone franche de Souss Massa, s’étalant sur une superficie de près de 57 ha. Les travaux d’aménagement de cette première tranche ont débuté suite à l’appel d’offres lancé par la société Haliopolis SA, en mois de février.

En outre, au niveau de la zone industrielle d’Ouled Teima, province de Taroudant, 15 nouveaux projets industriels ont été validés par  la Commission régionale d’investissement pour un montant global de près de 384 millions de DH, permettant la création de près de 1.023 postes d’emplois.

Les projets les plus importants sont la réalisation d’une unité d’injection plastique et de montage de matériel médical, pour une enveloppe de 28,3 millions de DH (près de 50 emplois à créer), la construction d’un pôle métallurgie pour 150 millions de DH (150 emplois), et enfin la réalisation d’une unité de fabrication d’emballages métalliques, avec 53,8 millions de DH (300 postes).

souss_massa_carte_092.jpg

Le premier semestre a, en outre, été marqué par la ratification de la convention d’investissement avec l’Etat, conclue avec la Société Gazafric SA, pour l’extension du stockage au Terminal Gazafric d’Anza et du hall d’emplissage de Sidi Bibi. Ce projet nécessitera 220 millions de DH, et générera près de 52 postes.

Pour le secteur minier au niveau de la province de Chtouka Aït Baha, la Commission régionale d’investissement a validé un projet de carrière de schistes, porté par la société Lafarge-Holcim sur un terrain de près de 53 ha. Le chantier totalise un montant de près de 600 millions de DH. Il permettra de générer environ 80 emplois.

Pour ce qui est de la création d’entreprises, le CRI Souss Massa a instruit 346 demandes de création d’entreprises au cours du premier semestre de l’année 2019, avec un investissement de plus de 89,8 millions de DH, et 1.756 emplois. Les personnes morales représentent 83,5% des créations d’entreprises ayant transité par le CRI, avec une prédominance de la SARL qui représente 98%.

Enfin, les demandes de certificats négatifs délivrés durant le premier semestre de l’année 2019 ont totalisé 994. Par nature juridique, ce sont les SARL qui viennent en première position, avec 74% des certificats accordés, suivies des personnes physiques, avec une part de 24%.

souss_massa_092.jpg

Source: Journal L’Économiste, Par Sabrina BELHOUARI| Edition N°:5592:  Le 13/09/2019 

Rencontre pour célébrer les Marocains résidant à l’étranger (MRE), à l’occasion de la Journée nationale du migrant.

Rencontre pour célébrer les Marocains résidant à l’étranger (MRE), à l’occasion de la Journée nationale du migrant.

La wilaya d’Agadir a organisé, samedi, une rencontre pour célébrer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) originaires de cette région et ce, à l’occasion de la Journée nationale du migrant, qui coïncide avec le 10 août de chaque année.

La célébration de cette journée représente une occasion annuelle pour mettre en valeur le rôle des Marocains du Monde et leur apport au développement aux niveaux national et régional, ainsi que pour discuter des moyens de le renforcer, a indiqué le wali de la région du Souss-Massa, gouverneur de la préfecture d’Agadir Ida-Outanane, Ahmed Hajji, lors d’une allocution de circonstance.

Les Marocains du Monde ont toujours été les meilleurs ambassadeurs du Royaume et de sa culture, et ont fait montre de leur ouverture d’esprit et de leur meilleure insertion dans les pays d’accueil, a précisé le wali lors de cette cérémonie tenue en présence également du président de la région, Brahim Hafidi et du procureur général du Roi près la Cour d’appel d’Agadir, Abdelkarim Chafai.

Le Maroc a placé les MRE au centre de ses préoccupations en les accompagnant au pays comme à l’étranger, a souligné M. Hajji, tout en passant en revue la stratégie nationale mise en place dans ce sens, ainsi que la politique de proximité et d’écoute visant à assurer leur insertion au sein de leur pays d’accueil et la protection de leurs droits.

Les autres intervenants, quant à eux, ont jeté la lumière sur les différentes initiatives lancées au profit des MRE et les avantages qui leur sont offerts au niveau de la région.

Ils ont rappelé aussi la mobilisation des autorités judiciaires pour le traitement de leurs affaires et doléances avec la célérité et l’efficacité requises.

L’accent a été également mis lors de cette rencontre sur la nécessité de renforcer les opérations de communication au profit des MRE ainsi que d’encourager les jeunes d’entre eux à prendre part à ce chantier social, qui jouit d’une attention particulière et de la Haute sollicitude royale.

Source: Journal Aujourd’hui Le Maroc, Publié par ALM, 15 

Ouverture de la nouvelle annexe du CRI Souss Massa au Parc Haliopolis à Drarga.

Ouverture de la nouvelle annexe du CRI Souss Massa au Parc Haliopolis à Drarga.

À l’occasion de la célébration du 20ème anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône, Le Wali de la Région Souss Massa,  Monsieur Ahmed HAJJI, en présence de Monsieur le Président de la Région Souss Massa,  a inauguré le lundi 22 juillet 2019, la nouvelle annexe du CRI au niveau du Parc Industriel Haliopolis.

Après l’instauration en 2003 de sa première annexe à la province d’ Ouarzazate, puis à Taroudant et Tiznit en 2011, et dernièrement à Tata le 27 Avril 2017,  le Centre Régional d’Investissement de Souss Massa  poursuit sa stratégie de proximité en ouvrant sa nouvelle annexe au niveau du guichet unique instauré au Parc Haliopolis à Drarga.

Le CRI de Souss Massa vise ainsi, à élargir son potentiel de services en accompagnant les investisseurs désireux s’implanter au niveau des zones industrielles situées à Drarga, ainsi que la zone Franche Souss Massa, dont les travaux de la première tranche ont déjà démarrés.

Ainsi, et afin de rendre les services du CRI facilement accessibles,  cette nouvelle annexe aura comme principales missions:

  • L’accompagnement sur place des porteurs de projets industriels dans toutes les phases liées à la réalisation de leurs projets: Accueil, conseil, orientation, traitement des dossiers d’investissement pour obtention des autorisations nécessaires…etc;
  • Orientation et mise en contact des porteurs de projets avec les organismes de financement et d’appui à l’investissement;
  • Suivi de l’état d’avancement et travaux de valorisation des projets en cours dans la zone.

Une convention a été signée dans ce sens entre le CRI de Souss Massa  et la Société Halipolis SA, pour la mise à disposition des locaux au CRI. Ces nouveaux locaux ont été aménagés et dotés des moyens techniques nécessaires à leur fonctionnement, en mettant en relief le rôle du CRI et les avantages offerts par le Plan d’Accélération Industrielle dans sa déclinaison régionale.

Cette cérémonie à vue également le lancement, par le Wali de la Région Souss Massa, Monsieur Ahmed HAJJI, de la troisième tranche de l’Agropôle Souss Massa, érigée sur une superficie de près de 14 Ha.

 

Agropôle Souss Massa : lancement de la commercialisation de la 2ème tranche

Agropôle Souss Massa : lancement de la commercialisation de la 2ème tranche

51 LOTS INDUSTRIELS À LA VENTE SUR 14 HA DÉDIÉS À L’INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE DANS LE PARC HALIOPOLIS. LA ZONE SE DOTE D’UNE ANNEXE DU CRI .

Les choses bougent du côté du Parc Haliopolis dans la région d’Agadir. Ahmed Hajji, wali du Souss Massa a donné lundi 22 juillet, le coup d’envoi de la commercialisation de la deuxième tranche de l’agropole Souss Massa implanté dans le parc Haliopolis dans la commune de Drarga.

La mise en vente sur le marché de cette nouvelle tranche donne un nouvel élan à l’investissement dans la région. Elle offre sur 14 ha, 51 lots industriels dédiés à l’industrie agroalimentaire dans le parc Haliopolis.

Parc Haliopolis est la société chargée de la conception, l’aménagement, la commercialisation et la gestion du parc industriel Haliopolis et de l’Agropole Souss Massa à Agadir.

Fruit d’un partenariat institutionnel entre le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Economie et des Finances, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, le ministère de d’Industrie  et du groupe CDG, Haliopolis est une société mixte publique privée.   C est également un modèle de partenariat capitalistique entre  la Région Souss Massa , Medz et le secteur bancaire à travers le crédit agricole du Maroc.

Sur le plan foncier, étendu sur une superficie totale de 150 ha, le parc Haliopolis a enregistré ses premiers affectataires en 2012. Aujourd’hui, sept acquéreurs ont valorisé leur lot et démarrent leur activité.

Deux unités industrielles entrant en activité ont été inaugurée lundi. Il s’agit de la société Sud Fraclim, spécialisée dans le froid industriel et la climatisation centrale, qui a nécessité un investissement de 15,4 millions de DH, générant 85 emplois.  La deuxième unité est portée par la société Richbond Logistics, spécialisée dans la logistique, la location et la mise à disposition de locaux équipés. Ce projet a absorbé un investissement de près de 46,7 millions de DH et devrait créer à terme  près de 60 emplois.

Outre les unités opérationnelles, 16 chantiers sont en cours de réalisation dont 11 devraient être achevés au 2ème semestre de l’année 2019, est-il précisé dans un communiqué du Centre régional d’investissement Souss Massa.

En ce qui concerne l’Agropole, 75 Ha  au total sont dédiés au développement de l’industrie agroalimentaire. 90% de la première tranche, d’une consistance de 19,9 ha, ont été commercialisés. Neuf acquéreurs ont démarré leur chantier dont quatre prévoient l’ouverture de leur unité à la fin de l’année 2019.

Pour accompagner le développement de ce parc, le Centre régional d’investissement Souss Massa (CRI) a implanté une annexe dans le guichet unique mis en place dans le parc Haliopolis. Il s’agit d’une démarche de proximité pour accompagner les porteurs de projet et suivre la valorisation de la zone.

Le parc Haliopolis abritera également un pôle de formation pour accompagner les industriels, où sera installé le Qualipole alimentation qui est en cours de construction par le ministère de l’Agriculture et des Pêche maritimes. Ce qualipole regroupera des laboratoires relevant du département de l’Agriculture.

Sur le plan équipement et services, sont aussi au programme une station de service, une banque  ainsi qu’un hôtel.

Pour appuyer cette dynamique, les élus de la localité sont appelés aujourd’hui à assurer la sécurité et l’animation de la zone à travers des équipements et des services de proximité tel que le renforcement du transport en commun. Le développement de la zone repose en effet sur la mise en place de conditions optimums à travers des espaces de vie équipés, mis en valeur et bien desservis, en faveur des investisseurs et des usagers de la zone.

Ecrit par Malika ALAMI, Journal La Vieéco, 25 juillet 2019.

 SYMODD, Agence de production digitale à Agadir - Maroc
Tous droits réservés. © Centre Régional d'Investissement Souss Massa