Participation du CRI Souss Massa à la 3ème édition d’Industry Meeting Days

Participation du CRI Souss Massa à la 3ème édition d’Industry Meeting Days

INDUSTRY MEETING DAYS. L’INNOVATION POUR BOOSTER L’EMPLOI

Innovation, emploi et formation sont au coeur des Industry Meeting Days. Plus de 200 participants et des intervenants de haut niveau on pris part à cet événement. 

La plus grande rencontre d’affaires annuelle pour l’industrie marocaine, qui se tient les 29 et 30 avril à Casablanca, a réuni plus de 200 participants. Le thème de cette 3e édition a porté sur «l’innovation industrielle et la formation au service de la création de l’emploi dans les régions». Lors de son inauguration, plusieurs personnalités d’envergure ont répondu présent. Ainsi, des invités de renom ont fait le déplacement pour cet événement, à l’instar de Dr Rosalia Arteaga, ancienne présidente de l’Équateur. Cette dernière a d’ailleurs assuré à notre journal que les «Industry Meeting Days s’avèrent être un événement incontournable pour le développement du secteur.

De plus, le thème choisi pour cette troisième est important en ce sens qu’il peut apporter des solutions adéquates à la croissance de l’industrie marocaine, mais surtout à la population». Par ailleurs, dans son allocution d’ouverture des Industry Meeting Days, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, a insisté sur deux éléments indispensables à l’élan industriel: la formation et l’insertion professionnelles. Ce dernier a dressé le bilan du Plan d’accélération industrielle 2014-2020, et assuré que 500.000 emplois ont été créés dans l’industrie (dont 250.000 par les IDE), avec une valeur ajoutée de 23% qui a fait augmenter la part de l’industrie dans le PIB national de 9 points.

Moulay Hafid Elalamy a donc assuré que «l’industrie s’avère être un véritable levier de développement de l’emploi au Maroc. Notre pays avance à pas certains dans sa démarche d’industrialisation dans des domaines très variés, aussi bien les anciens métiers que les nouveaux que sont les technologies de l’information et autres; ceci, tout en suivant les instructions du roi, notamment au niveau de l’insertion de notre jeunesse et la préparer dans les métiers d’avenir». Moncef Belkhayat, vice-président de la région Casablanca- Settat, a également pris part à la séance inaugurale de l’événement. Pour ce dernier, «l’industrie est un vecteur de développement important pour la région, qui s’avère être importante en termes de contribution à la croissance du pays. Les Industry Meeting Days sont donc un événement important pour parler du leadership de la région, et surtout partager notre vision. Comment faire de Casablanca un pôle industriel qui continue d’être leader sur les deux aspects que sont la formation professionnelle et l’adéquation du foncier aux besoins des industriels de la région?» Mohamed Fikrat, PDG de Cosumar, a représenté la CGEM à cet événement en tant que vice-président en charge de la dynamique économique territoriale. «Cet événement est important dans le sens où l’industrie est un réservoir d’emplois et de création de richesses. Le secteur a donc besoin d’être soutenu, encouragé afin qu’il joue pleinement son rôle dans le développement économique», confie ce dernier à notre journal.

Par ailleurs, la séance inaugurale a été suivie de la cérémonie des Industry Meeting Awards 2019 visant à récompenser l’excellence et l’innovation industrielles. Cette cérémonie exceptionnelle a célébré les hommes, femmes et organisations qui se démarquent dans leur domaine (industriels, porteurs de projets innovants, chefs d’entreprise, startups, acteurs de la R&D).

Écrit par Sanae Raqui, Journal LesEco, 30 avril 2019.

Visite d’une Délégation Pays de la Loire à Agadir

Visite d’une Délégation Pays de la Loire à Agadir

Dans la perspective de mieux cerner et identifier les opportunités d’affaires, particulièrement dans le domaine de l’aquaculture et de la pêche qu’offre la Région Souss Massa, une délégation Pays de la Loire, conduite par la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc, a effectué du 22 au 24 Avril 2019 une visite d’affaires à Agadir.

Cette visite a été caractérisée par une rencontre officielle au siège du Conseil Régional de Souss Massa avec M. le vice Président du CR-SM, M. le Président de la Chambre de Commerce d’Industrie et de Services SM, et M. le Directeur du CRI Souss Massa.

Le programme de cette visite comprenait des visites, ainsi que des ateliers thématiques organisés aux locaux de la Délégation de la chambre Française à Agadir avec plusieurs opérateurs économiques de la région notamment, le Délégué régional des pêches maritimes et les représentants de l’ANDA, Agadir Haliopôle et l’INRH.

Des projets de 1,2 MMDH approuvés par la commission d’investissement d’Agadir

Des projets de 1,2 MMDH approuvés par la commission d’investissement d’Agadir

LA COMMISSION RÉGIONALE D’INVESTISSEMENT ET DE DÉROGATION A EXAMINÉ MERCREDI 10 AVRIL 30 PROJETS D’INVESTISSEMENT POUR LESQUELS ELLE A ÉMIS UN AVIS FAVORABLE. MONTANT : 1,19 MILLIARD DE DIRHAMS.

L’analyse sectorielle des projets d’investissement validés montre la prédominance des projets touristiques avec près de 46% des engagements. Ils sont suivis de l’industrie avec plus de 26% des projets. L’activité des services compte pour sa part 13% des engagements alors que le BTP et les mines enregistrent respectivement 10% et 3% des projets au programme.

Le secteur des services générera le plus grand nombre d’emplois avec près de 966 postes prévus. il est suivi  de l’industrie avec près de 667 postes. Le BTP arrive en troisième position avec plus de 440 postes puis le tourisme avec 200 emplois. 40 emplois pour les mines.

Sur le plan territorial, c’est Agadir qui s’accapare la part du lion avec 39,16% des engagements. Taroudant compte 28,10% du montant total des investissements projetés. La province de Chtouka Ait Baha  est en 3ème position avec 16,78%. La préfecture d’Inezgane Ait Melloul et la province de Tiznit comptent respectivement 13,26% et 2,68 % de l’investissement global.

Parmi les chantiers phares, figure un projet de plateforme industrielle  métallurgique à Ouled Teima. D’un  investissement prévisionnel de 150MDH, il promet  la création de plus de 150 postes d’emplois.

Une zone industrielle sur un terrain privé est un autre chantier prévu. Elle sera aménagée par un promoteur privé dans les communes de Temsia et Ouled Dahou au niveau de la préfecture d’Inezgane Ait Melloul. 140 millions de DH qui seront investis dans ce projet permettant la création et la valorisation de plus de 103 lots industriels.

A Tiznit, c’est un projet de clinique polydisciplinaire qui sera réalisé. Il nécessitera un investissement de 22 millions de DH et créera à terme 51 emplois.

Du côté d’Agadir, on retient parmi les dossiers validés un projet de maison de l’artiste. Dans le cadre de cet investissement, il est prévu d’aménager une maison dédiée à l’artiste avec des ateliers, des salles d’expositions et un espace d’accueil et d’hébergement au profit des artistes précisément dans la localité de Bensergao.

Source: Journal Lavieéco, le 11 Avril 2019, Par Malika Alami.

TIZNIT INVEST DAY

TIZNIT INVEST DAY

La province de Tiznit a accueilli le Samedi 06 Avril 2019 « TIZNIT INVEST DAY », une journée d’étude placée sous le thème de la promotion de l’investissement durable dans la province.

Cette rencontre organisée par la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Souss Massa, le Conseil Régional de Souss Massa, la Province et le Conseil Provincial de Tiznit,  a été une occasion pour débattre des actions susceptibles de dynamiser l’économie de la province, et mettre en relief les grands projets en cours et les opportunités d’ investissements qu’offre ce territoire.

Plusieurs conventions de partenariat on été signées lors des travaux de cette rencontre, notamment entre le Conseil régional de Souss Massa et l’Association Initiative Souss Massa.

Il est à signaler que le CRI de Souss Massa a pris part à cette rencontre à travers une intervention sur le potentiel économique de la province de Tiznit.

 

Des investisseurs danois en prospection à Agadir

Des investisseurs danois en prospection à Agadir

LE PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DE COMMERCE, D’INDUSTRIE ET DES SERVICES DU SOUSS MASSA (CCIS), KARIM ACHENGLI A REÇU HIER, MERCREDI 13 MARS UNE DÉLÉGATION D’HOMMES D’AFFAIRES DANOIS, ACCOMPAGNÉE D’UN CONSULTANT AMÉRICAIN, EN PROSPECTION À AGADIR.

Le gouverneur de la préfecture d’Inezgane Ait Melloul, Ismail Aboulhoukouk est allé aussi à leur rencontre.
C’est sur leur route vers Dakhla pour assister au Forum Crans Montana, que les visiteurs danois et américain se sont arrêtés dans la capitale du Souss pour découvrir les potentialités de la région et s’enquérir des opportunités d’investissement.

Lors de leur court séjour ils ont visité la station de Taghazout et ont eu un aperçu sur les activités et grands chantiers de la région à travers un exposé exhaustif du Centre régional d’investissement Souss Massa. C’était à l’hôtel Melia Sol House à Taghazout, lors d’un meeting B to B avec des hommes d’affaires du Souss Massa et les élus de la CCIS du Souss Massa.

‘’Cette délégation réunit de grosses pointures du monde des affaires du Danemark et elle est représentative de plusieurs secteurs d’activité’’, explique Mahdi Hammou, directeur général d’un groupe d’investissement à Copenhague. D’origine marocaine, ce jeune opérateur économique, troisième génération de sa famille à vivre au Danemark, a souligné qu’il lui tient à cœur de contribuer au développement de son pays d’origine.

C’est suite à des contacts tissés depuis le mois de janvier dernier que cette visite a été décidée, a indiqué Bachir Ahchmoud, vice-président de la CCIS du Souss Massa. A l’issue de leur séjour, les potentiels investisseurs danois se sont dits intéressés par les secteurs de l’agroalimentaire et le tourisme notamment. Le président de la CCIS Souss Massa, Karim Achengli s’est dit confiant sur la suite de cette rencontre mettant en exergue l’intérêt exprimé des visiteurs pour les potentialités et les opportunités d’investissement du Souss Massa. Reste plus qu’à faire le suivi de ces premiers échanges à Agadir pour aller de l’avant.

Journal La Vieéco, p 

Un nouveau fonds de 30 millions de dollars pour les Zones industrielles

Un nouveau fonds de 30 millions de dollars pour les Zones industrielles

Une bonne nouvelle pour les zones industrielles (ZI). L’annonce de l’appel à projets du nouveau fonds des zones industrielles durables (FONZID), lancé par L’AGENCE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT-MOROCCO (MCA-MOROCCO), a été très bien accueillie.

Pour cause, une capacité financière importante lui a été attribuée. En effet, doté d’une enveloppe budgétaire de 30 millions de dollars, ce qui est considérable compte tenu des budgets de financements des ZI au Maroc, ce fonds vise «à appuyer la création de nouveaux projets de ZI ou la requalification de celles existantes». Il devra ainsi permettre de lancer de nouvelles ZI privées, qui butent souvent sur le manque de financement mais aussi sur le manque d’accompagnement.

En ce qui concerne ce dernier, la MCA-Morocco annonce que FONZID «apportera également une assistance technique aux porteurs de projets durant les différentes phases de leur mise en œuvre». Pour ce qui est des candidats potentiels, le projet cible «les ONG, les associations, ainsi que des prestataires privés, nationaux ou internationaux, opérant dans le domaine de l’intermédiation. Peuvent également s’adjoindre à ces candidats éligibles au soutien du programme Emploi FBR de l’agence ou des opérateurs ayant des expertises spécifiques en relation avec les projets proposés».

Pour rappel, l’appel à projets qui a été lancé le 1er mars, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’activité «Foncier industriel» relevant du deuxième programme de coopération «Compact II». Ce Programme a été conclu le 30 novembre 2015 entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement des Etats-Unis, représenté par MCC, et dont la mise en œuvre a été confiée à l’Agence MCA-Morocco.

 

Participation du CRI Souss Massa à la 5ème édition du salon Halieutis

Participation du CRI Souss Massa à la 5ème édition du salon Halieutis

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI , la cinquième édition du salon Halieutis, tenue du 20 au 24 février 2019 dans la ville d’Agadir, sous le thème « les nouvelles technologies dans la pêche: pour une meilleure contribution halieutique dans l’économie bleue » », a été l’occasion de redynamiser les opportunités de coopération et de mettre en valeur les stratégies halieutiques du Maroc, tant pour la pêche que pour l’aquaculture et l’industrie de valorisation des produits de la mer.

Cette édition a été marquée par une grande présence des pays africains, pour nouer des partenariats, conclure des contrats commerciaux et découvrir les dernières innovations dans le monde de la mer.

Avec ses 16 000 m2 d’exposition, un nombre accru de visiteurs, des exposants au nombre de 283 venus de quarante pays, proposant des gammes plus larges et plus diversifiées de produits et de services, un programme scientifique de qualité, le salon Halieutis est devenu un carrefour incontournable du monde de la mer.

Comme à l’accoutumée, le CRI de Souss Massa a été présent à cette cinquième édition du Salon Halieutis, à travers un stand de 32 m2, espace animé par le Directeur et les cadres du CRI-SM, et dédié à l’accueil des  professionnels du secteur et visiteurs nationaux et internationaux du salon.

Sur son Stand, le CRI a accueilli plusieurs personnalités participantes à cet événement, notamment : Madame la Ministre de la Pêche de l’Angola, Madame Barbara Bregato, Ambassadeur d’Italie au Maroc, ainsi que la Délégation ivoirienne de la région San-Pédroen en visite de travail, depuis le 19 février, dans la région de Souss Massa.

Rencontre d’Affaires avec les entreprises françaises participantes au Salon Halieutis 2019

Rencontre d’Affaires avec les entreprises françaises participantes au Salon Halieutis 2019

En amont de la 5ème édition du Salon « Halieutis » , tenue à Agadir du 20 au 24 février 2019, le Consulat Général de France à Agadir a organisé en partenariat avec le Centre Régional d’Investissement de Souss Massa et en présence de M. le Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Souss Massa, ainsi que M. le Président de l’Association Initiative Souss Massa, une rencontre économique sur : Les axes de Développement, les Opportunités d’Affaires et la Déclinaison Régionale du Plan d’Accélération Industrielle dans le Souss Massa, et ce, le Mardi 19 février 2019 à 16h00, au siège du CRI à Agadir.

La rencontre s’adresse aux entreprises françaises participantes au Salon Halieutis 2019, et vise à présenter les opportunités d’investissement et les chantiers prioritaires de la Région de Souss Massa, à court et moyen terme, notamment dans le domaine de l’industrie, de l’environnement, de l’agriculture, du tourisme ou encore de commerce et d’artisanat.

 

 

 

 

Investissement : plus de 11 milliards de dirhams d’engagements en 2018 dans le Souss Massa

Investissement : plus de 11 milliards de dirhams d’engagements en 2018 dans le Souss Massa

200 projets d’un montant d’investissement global de 11,76 milliards de dhs et 12 000 emplois, c’est ce qui ressort du bilan 2018 du Centre régional d’investissement Souss Massa (CRI).

C’est la préfecture d’Agadir Ida Outanane qui se taille la part du lion dans ce flux d’investissement. Durant l’année 2018, la localité a concentré 61% des dossiers de projets traités favorablement avec une enveloppe d’investissement qui dépasse les 4,7 milliards de Dhs. Ce qui représente près de 41% des investissements qui seront injectés dans la région du Souss Massa avec à la clé 54% des emplois programmés, soit 6401 postes, est-il indiqué dans une note du CRI.

Sur le plan sectoriel, c’est l’industrie qui arrive au premier rang des secteurs porteurs de projets avec plus de 6,62 milliards de DH, soit plus de 56,25% du montant global des engagements 2018. Les services et le tourisme se classent aux deuxième et troisième rangs avec respectivement 2,29 milliards de DH et 1,26 milliard de DH.

L’année 2018 a été marquée également par la validation de plusieurs projets structurants. Il s’agit de la première zone logistique portée par l’Agence Marocaine de Développement de la Logistique (AMDL) dans la Région. Elle sera aménagée sur une superficie totale de 172 Ha, positionnée sur la voie express N1 dans la commune de L’qliaa dans la préfecture d’Inezgane Ait Melloul. La première tranche du projet qui sera développée sur 45 Ha comportera: des espaces logistiques (parc logistique locatif nouvelle génération, parc locatif PME/PMI et stockage intermédiaire, grandes parcelles pour activités logistiques spécifiques). Elle abritera de même des espaces pour les services (centre routier, pôle d’accueil et de services aux personnes et aux entreprises ainsi qu’une parcelle dédiée au centre de formation). A noter également que 400 emplois sont prévus pour la première tranche et environ 1500 pour l’ensemble des 172 ha. L’aménagement et le développement de la zone nécessitera un investissement total de 1,11 milliard de dirhams.

Le projet d’une station de transfert d’énergie par pompage est un autre grand chantier au programme. Une convention d’investissement entre le Gouvernement et l’Office Nationale de l’Eau et de l’Electricité a été conclue dans ce cadre pour la réalisation d’une station de transfert d’énergie par pompage. Elle sera implantée à côté du barrage Abdelmoumen au niveau de la commune de Bigoudine, dans la Province de Taroudant, pour une enveloppe d’investissement de plus de 3,21 milliards de DH. ‘’Cette usine réversible permettra, en mode turbinage, la production d’énergie et en mode pompage la remontée de l’eau du bassin aval vers le bassin en altitude pour produire ainsi de l’énergie renouvelable à la demande’’, explique un communiqué du CRI.

En matière d’économie circulaire, six unités industrielles de traitement, valorisation et transformation de déchets ménagers, de plastiques, de produits miniers, de verres…etc, ont eu l’accord favorable de la commission régionale d’investissement au cours de l’année 2018. Elles généreront près de 1350 emplois avec une enveloppe budgétaire de 1,42 milliard de dirhams.

Au niveau de l’agroalimentaire dans la préfecture d’Inezgane Ait Melloul, le CRI a approuvé un projet d’extension d’une usine de production et de distribution des produits laitiers, porté par la société Silda. L’investissement de 40,5 millions de DH permettra la création de près de 200 emplois.

Le secteur de l’offshoring offrira pour sa part à la région 1000 emplois supplémentaires à travers un nouveau centre de gestion et de la relation clients externalisée porté par la Société Webhelp au niveau de la ville d’Inezgane. Ce nouveau projet sera aménagé sur une superficie de près de 4200 m² avec un programme d’investissement de plus de 58 millions de DH.

En matière de création d’entreprise, le CRI Souss Massa a instruit 744 demandes de création d’entreprises au cours de l’année 2018, avec un montant d’investissement de plus de 185 millions de DH générant 3021 emplois. Les personnes morales représentent 84 % des créations d’entreprises ayant transité par le CRI, avec une prédominance de la SARL qui représente 97 % des créations personnes morales, est-il indiqué.

Source: Journal La VIEéco, Malika ALAMI.

Contrôle aérien : Le nouveau centre d’Agadir entre en service

Contrôle aérien : Le nouveau centre d’Agadir entre en service

Le nouveau Centre de Contrôle Régional (CCR) de la sécurité de la navigation aérienne d’Agadir est entré en service vendredi 25 janvier, en présence du DG de l’Office national des aéroports (ONDA), Mohamed Zouheir El Aoufir. Inaugurée par le Roi mardi dernier, la structure couvre sur une superficie globale de 3 hectares pour un investissement global de 186,1 millions DH. Elle permet de décentraliser le service de contrôle aérien et d’augmenter la capacité d’accueil de l’espace aérien marocain en matière de survol.

Le CCR permettra surtout de réduire les risques de perturbation en cas d’indisponibilité du Centre Régional de Casablanca, outre d’assurer la sécurité du trafic aérien des aéronefs qui empruntent l’espace aérien marocain.

Par L’Economiste: Le 26/01/2019

 SYMODD, Agence de production digitale à Agadir - Maroc
Tous droits réservés. © Centre Régional d'Investissement Souss Massa