Participation du CRI Souss Massa à la 3ème édition d’Industry Meeting Days

Participation du CRI Souss Massa à la 3ème édition d’Industry Meeting Days

INDUSTRY MEETING DAYS. L’INNOVATION POUR BOOSTER L’EMPLOI

Innovation, emploi et formation sont au coeur des Industry Meeting Days. Plus de 200 participants et des intervenants de haut niveau on pris part à cet événement. 

La plus grande rencontre d’affaires annuelle pour l’industrie marocaine, qui se tient les 29 et 30 avril à Casablanca, a réuni plus de 200 participants. Le thème de cette 3e édition a porté sur «l’innovation industrielle et la formation au service de la création de l’emploi dans les régions». Lors de son inauguration, plusieurs personnalités d’envergure ont répondu présent. Ainsi, des invités de renom ont fait le déplacement pour cet événement, à l’instar de Dr Rosalia Arteaga, ancienne présidente de l’Équateur. Cette dernière a d’ailleurs assuré à notre journal que les «Industry Meeting Days s’avèrent être un événement incontournable pour le développement du secteur.

De plus, le thème choisi pour cette troisième est important en ce sens qu’il peut apporter des solutions adéquates à la croissance de l’industrie marocaine, mais surtout à la population». Par ailleurs, dans son allocution d’ouverture des Industry Meeting Days, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, a insisté sur deux éléments indispensables à l’élan industriel: la formation et l’insertion professionnelles. Ce dernier a dressé le bilan du Plan d’accélération industrielle 2014-2020, et assuré que 500.000 emplois ont été créés dans l’industrie (dont 250.000 par les IDE), avec une valeur ajoutée de 23% qui a fait augmenter la part de l’industrie dans le PIB national de 9 points.

Moulay Hafid Elalamy a donc assuré que «l’industrie s’avère être un véritable levier de développement de l’emploi au Maroc. Notre pays avance à pas certains dans sa démarche d’industrialisation dans des domaines très variés, aussi bien les anciens métiers que les nouveaux que sont les technologies de l’information et autres; ceci, tout en suivant les instructions du roi, notamment au niveau de l’insertion de notre jeunesse et la préparer dans les métiers d’avenir». Moncef Belkhayat, vice-président de la région Casablanca- Settat, a également pris part à la séance inaugurale de l’événement. Pour ce dernier, «l’industrie est un vecteur de développement important pour la région, qui s’avère être importante en termes de contribution à la croissance du pays. Les Industry Meeting Days sont donc un événement important pour parler du leadership de la région, et surtout partager notre vision. Comment faire de Casablanca un pôle industriel qui continue d’être leader sur les deux aspects que sont la formation professionnelle et l’adéquation du foncier aux besoins des industriels de la région?» Mohamed Fikrat, PDG de Cosumar, a représenté la CGEM à cet événement en tant que vice-président en charge de la dynamique économique territoriale. «Cet événement est important dans le sens où l’industrie est un réservoir d’emplois et de création de richesses. Le secteur a donc besoin d’être soutenu, encouragé afin qu’il joue pleinement son rôle dans le développement économique», confie ce dernier à notre journal.

Par ailleurs, la séance inaugurale a été suivie de la cérémonie des Industry Meeting Awards 2019 visant à récompenser l’excellence et l’innovation industrielles. Cette cérémonie exceptionnelle a célébré les hommes, femmes et organisations qui se démarquent dans leur domaine (industriels, porteurs de projets innovants, chefs d’entreprise, startups, acteurs de la R&D).

Écrit par Sanae Raqui, Journal LesEco, 30 avril 2019.

Visite d’une Délégation Pays de la Loire à Agadir

Visite d’une Délégation Pays de la Loire à Agadir

Dans la perspective de mieux cerner et identifier les opportunités d’affaires, particulièrement dans le domaine de l’aquaculture et de la pêche qu’offre la Région Souss Massa, une délégation Pays de la Loire, conduite par la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc, a effectué du 22 au 24 Avril 2019 une visite d’affaires à Agadir.

Cette visite a été caractérisée par une rencontre officielle au siège du Conseil Régional de Souss Massa avec M. le vice Président du CR-SM, M. le Président de la Chambre de Commerce d’Industrie et de Services SM, et M. le Directeur du CRI Souss Massa.

Le programme de cette visite comprenait des visites, ainsi que des ateliers thématiques organisés aux locaux de la Délégation de la chambre Française à Agadir avec plusieurs opérateurs économiques de la région notamment, le Délégué régional des pêches maritimes et les représentants de l’ANDA, Agadir Haliopôle et l’INRH.

Participation du CRI-SM au Meeting Annuel de l’Investissement Dubai 2019

Participation du CRI-SM au Meeting Annuel de l’Investissement Dubai 2019

Dans le cadre de la tenue du  Meeting Annuel de l’Investissement (AIM 2019) organisé par le Ministère du Commerce Extérieur des Émirats Arabe Unis, du 08 au 11 Avril 2019, le CRI de Souss Massa a participé avec l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations,  à ce Rendez-vous Annuel, complètement dédié à la Promotion de l’investissement International.

L’Annuel Investment Meeting Dubai 2019, a offert cette année à la délégation  marocaine, un espace d’exposition, d’intervention, et un calendrier de réunion B2B/B2G, avec des investisseurs institutionnels, des entreprises et des représentants de fonds d’investissement cherchant à placer leurs capitaux dans des projets fiables.

Le Maroc a également reçu lors de la cérémonie officielle deux trophées. le premier pour la catégorie « meilleures destinations pour les IDE dans la Région MENA » , et le deuxième pour la catégorie « des participants les plus fidèles à l’événement ».

Cette neuvième édition de « l’Annual Investment Meeting 2019 », a été placée sous le Thème : « Cartographier l’avenir des IDE: Enrichir les économies mondiales grâce à la mondialisation numérique et l’exploration des opportunités d’investissement dans plus de 140 pays», et a été cratérisée par l’organisation de deux importants événements en parallèle sur l’émergence des start-up et des villes durables.

L’événement s’est tenu au Centre International de Convention et d’Exposition de Dubaï, et représente une plateforme d’échange élargi sur les thématiques de l’entrepreneuriat, les politiques fiscales et les mesures incitatives à l’investissement.

 

Des projets de 1,2 MMDH approuvés par la commission d’investissement d’Agadir

Des projets de 1,2 MMDH approuvés par la commission d’investissement d’Agadir

LA COMMISSION RÉGIONALE D’INVESTISSEMENT ET DE DÉROGATION A EXAMINÉ MERCREDI 10 AVRIL 30 PROJETS D’INVESTISSEMENT POUR LESQUELS ELLE A ÉMIS UN AVIS FAVORABLE. MONTANT : 1,19 MILLIARD DE DIRHAMS.

L’analyse sectorielle des projets d’investissement validés montre la prédominance des projets touristiques avec près de 46% des engagements. Ils sont suivis de l’industrie avec plus de 26% des projets. L’activité des services compte pour sa part 13% des engagements alors que le BTP et les mines enregistrent respectivement 10% et 3% des projets au programme.

Le secteur des services générera le plus grand nombre d’emplois avec près de 966 postes prévus. il est suivi  de l’industrie avec près de 667 postes. Le BTP arrive en troisième position avec plus de 440 postes puis le tourisme avec 200 emplois. 40 emplois pour les mines.

Sur le plan territorial, c’est Agadir qui s’accapare la part du lion avec 39,16% des engagements. Taroudant compte 28,10% du montant total des investissements projetés. La province de Chtouka Ait Baha  est en 3ème position avec 16,78%. La préfecture d’Inezgane Ait Melloul et la province de Tiznit comptent respectivement 13,26% et 2,68 % de l’investissement global.

Parmi les chantiers phares, figure un projet de plateforme industrielle  métallurgique à Ouled Teima. D’un  investissement prévisionnel de 150MDH, il promet  la création de plus de 150 postes d’emplois.

Une zone industrielle sur un terrain privé est un autre chantier prévu. Elle sera aménagée par un promoteur privé dans les communes de Temsia et Ouled Dahou au niveau de la préfecture d’Inezgane Ait Melloul. 140 millions de DH qui seront investis dans ce projet permettant la création et la valorisation de plus de 103 lots industriels.

A Tiznit, c’est un projet de clinique polydisciplinaire qui sera réalisé. Il nécessitera un investissement de 22 millions de DH et créera à terme 51 emplois.

Du côté d’Agadir, on retient parmi les dossiers validés un projet de maison de l’artiste. Dans le cadre de cet investissement, il est prévu d’aménager une maison dédiée à l’artiste avec des ateliers, des salles d’expositions et un espace d’accueil et d’hébergement au profit des artistes précisément dans la localité de Bensergao.

Source: Journal Lavieéco, le 11 Avril 2019, Par Malika Alami.

TIZNIT INVEST DAY

TIZNIT INVEST DAY

La province de Tiznit a accueilli le Samedi 06 Avril 2019 « TIZNIT INVEST DAY », une journée d’étude placée sous le thème de la promotion de l’investissement durable dans la province.

Cette rencontre organisée par la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Souss Massa, le Conseil Régional de Souss Massa, la Province et le Conseil Provincial de Tiznit,  a été une occasion pour débattre des actions susceptibles de dynamiser l’économie de la province, et mettre en relief les grands projets en cours et les opportunités d’ investissements qu’offre ce territoire.

Plusieurs conventions de partenariat on été signées lors des travaux de cette rencontre, notamment entre le Conseil régional de Souss Massa et l’Association Initiative Souss Massa.

Il est à signaler que le CRI de Souss Massa a pris part à cette rencontre à travers une intervention sur le potentiel économique de la province de Tiznit.

 

Workshop sous le thème : Comment passer d’une Gestion de Trésorerie à un Pilotage du BFR

Workshop sous le thème : Comment passer d’une Gestion de Trésorerie à un Pilotage du BFR

Dans le cadre de ses actions d’accompagnement des entreprises régionales, le CRI de Souss Massa a organisé le Mercredi  27 Mars 2019,  au siège du CRI à Agadirun Workshop sous le thème : Comment passer d’une Gestion de Trésorerie à un Pilotage du BFR.

En effet, plusieurs PME marocaines connaissent aujourd’hui,  des difficultés financières à court terme  qui se traduisent parfois par une asphyxie au niveau de la  trésorerie. Généralement, on qualifie ce problème de purement financier et on engage l’entreprise dans une série de solutions financières dont les effets restent limités. Les causes de cette problématique de trésorerie sont d’ordre structurel et nécessitent une planification et un pilotage volontaire de son BFR.

Ce workshop animé par un groupement de consultants, et avait comme objectif de sensibiliser les participants sur :

  • Les réelles causes de cette problématique de trésorerie,
  • L’inefficacité de la course au quotidien dans l’urgence et le stress,
  • Le passage d’une simple gestion de trésorerie à un pilotage du BFR,
  • L’utilité d’une gestion de trésorerie court terme, mais surtout d’agir et de dimensionner son BFR considéré comme source des flux de trésorerie d’une entreprise.

C’est tout l’intérêt d’un pilotage volontaire de son BFR.

Appel à Projets pour le programme Emploi FBR

Appel à Projets pour le programme Emploi FBR

Le CRI de Souss Massa a pris part le jeudi 21 mars 2019, à la ville de Marrakech, au séminaire de lancement de l’appel à projets pour le programme FBR. La composante « Projet de développement de programmes d’emploi par le financement basé sur les résultats (FBR) » a pour but de faciliter et d’améliorer l’insertion des jeunes en difficulté d’insertion et des femmes sur le marché du travail.

Le budget alloué à cette composante s’élève à 10 millions $US. La ligne directrice de cette composante est de recentrer l’attention des acteurs de l’intermédiation du marché du travail sur les résultats. Pour ce faire, la composante prévoit la mise en place de mécanismes de financement innovants établissant un lien direct entre les résultats atteints par les prestataires de services de formation et d’intermédiation et les financements prévus par les programmes actifs de promotion de l’emploi. Cette composante est réalisée en collaboration avec les acteurs clés dans le domaine de l’emploi : le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle, l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC) et le Ministère de l’Economie et des Finances. Bien que l’Agence MCA-Morocco soit responsable de la gestion de la composante et du paiement des subventions accordées, la volonté de tous les acteurs est d’assurer la pérennisation de la composante au terme du Compact II.

L’objet de cet appel à projets est d’inviter les prestataires intéressés à présenter des propositions de projets dans le cadre du programme FBR. Ces propositions doivent satisfaire les critères d’éligibilité des organismes et les orientations données dans l’appel à projets.  La sélection des projets se fera en deux phases : une première phase de présélection et une seconde phase de sélection
finale. Les modalités de sélection sont décrites plus en détail dans la partie de l’appel à projets.

Eligibilité des chercheurs d’emploi au programme FBR:

Les projets devront cibler les chercheurs d’emploi en difficulté d’insertion, répondant aux critères d’éligibilité suivants :
● Âgés de 18 à 35 ans ; et
● N’étant ni en emploi formel ni en formation depuis au moins six (6) mois et au moins un an pour les diplômés de l’enseignement supérieur ou de la formation professionnelle.

les projets sélectionnés feront objet d’une convention entre les prestataires sélectionnés et l’Agence MCA-morocco et devront être exécutés dans les 16 mois suivant la date de signature de la convention et répondre à des critères précis définis dans le manuel des procédures du programme FBR.

Date de lancement: 5 mars 2019

Date limite pour la soumission: 29 avril 2019 à minuit

Pour tous renseignements complémentaires sur le programme emploi FBR, envoyez vos questions  à l’adresse email suivante: : programmefbr@mcamorocco.ma

Des investisseurs danois en prospection à Agadir

Des investisseurs danois en prospection à Agadir

LE PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DE COMMERCE, D’INDUSTRIE ET DES SERVICES DU SOUSS MASSA (CCIS), KARIM ACHENGLI A REÇU HIER, MERCREDI 13 MARS UNE DÉLÉGATION D’HOMMES D’AFFAIRES DANOIS, ACCOMPAGNÉE D’UN CONSULTANT AMÉRICAIN, EN PROSPECTION À AGADIR.

Le gouverneur de la préfecture d’Inezgane Ait Melloul, Ismail Aboulhoukouk est allé aussi à leur rencontre.
C’est sur leur route vers Dakhla pour assister au Forum Crans Montana, que les visiteurs danois et américain se sont arrêtés dans la capitale du Souss pour découvrir les potentialités de la région et s’enquérir des opportunités d’investissement.

Lors de leur court séjour ils ont visité la station de Taghazout et ont eu un aperçu sur les activités et grands chantiers de la région à travers un exposé exhaustif du Centre régional d’investissement Souss Massa. C’était à l’hôtel Melia Sol House à Taghazout, lors d’un meeting B to B avec des hommes d’affaires du Souss Massa et les élus de la CCIS du Souss Massa.

‘’Cette délégation réunit de grosses pointures du monde des affaires du Danemark et elle est représentative de plusieurs secteurs d’activité’’, explique Mahdi Hammou, directeur général d’un groupe d’investissement à Copenhague. D’origine marocaine, ce jeune opérateur économique, troisième génération de sa famille à vivre au Danemark, a souligné qu’il lui tient à cœur de contribuer au développement de son pays d’origine.

C’est suite à des contacts tissés depuis le mois de janvier dernier que cette visite a été décidée, a indiqué Bachir Ahchmoud, vice-président de la CCIS du Souss Massa. A l’issue de leur séjour, les potentiels investisseurs danois se sont dits intéressés par les secteurs de l’agroalimentaire et le tourisme notamment. Le président de la CCIS Souss Massa, Karim Achengli s’est dit confiant sur la suite de cette rencontre mettant en exergue l’intérêt exprimé des visiteurs pour les potentialités et les opportunités d’investissement du Souss Massa. Reste plus qu’à faire le suivi de ces premiers échanges à Agadir pour aller de l’avant.

Journal La Vieéco, p 

Un nouveau fonds de 30 millions de dollars pour les Zones industrielles

Un nouveau fonds de 30 millions de dollars pour les Zones industrielles

Une bonne nouvelle pour les zones industrielles (ZI). L’annonce de l’appel à projets du nouveau fonds des zones industrielles durables (FONZID), lancé par L’AGENCE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT-MOROCCO (MCA-MOROCCO), a été très bien accueillie.

Pour cause, une capacité financière importante lui a été attribuée. En effet, doté d’une enveloppe budgétaire de 30 millions de dollars, ce qui est considérable compte tenu des budgets de financements des ZI au Maroc, ce fonds vise «à appuyer la création de nouveaux projets de ZI ou la requalification de celles existantes». Il devra ainsi permettre de lancer de nouvelles ZI privées, qui butent souvent sur le manque de financement mais aussi sur le manque d’accompagnement.

En ce qui concerne ce dernier, la MCA-Morocco annonce que FONZID «apportera également une assistance technique aux porteurs de projets durant les différentes phases de leur mise en œuvre». Pour ce qui est des candidats potentiels, le projet cible «les ONG, les associations, ainsi que des prestataires privés, nationaux ou internationaux, opérant dans le domaine de l’intermédiation. Peuvent également s’adjoindre à ces candidats éligibles au soutien du programme Emploi FBR de l’agence ou des opérateurs ayant des expertises spécifiques en relation avec les projets proposés».

Pour rappel, l’appel à projets qui a été lancé le 1er mars, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’activité «Foncier industriel» relevant du deuxième programme de coopération «Compact II». Ce Programme a été conclu le 30 novembre 2015 entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement des Etats-Unis, représenté par MCC, et dont la mise en œuvre a été confiée à l’Agence MCA-Morocco.

 

Participation du CRI Souss Massa à la 5ème édition du salon Halieutis

Participation du CRI Souss Massa à la 5ème édition du salon Halieutis

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI , la cinquième édition du salon Halieutis, tenue du 20 au 24 février 2019 dans la ville d’Agadir, sous le thème « les nouvelles technologies dans la pêche: pour une meilleure contribution halieutique dans l’économie bleue » », a été l’occasion de redynamiser les opportunités de coopération et de mettre en valeur les stratégies halieutiques du Maroc, tant pour la pêche que pour l’aquaculture et l’industrie de valorisation des produits de la mer.

Cette édition a été marquée par une grande présence des pays africains, pour nouer des partenariats, conclure des contrats commerciaux et découvrir les dernières innovations dans le monde de la mer.

Avec ses 16 000 m2 d’exposition, un nombre accru de visiteurs, des exposants au nombre de 283 venus de quarante pays, proposant des gammes plus larges et plus diversifiées de produits et de services, un programme scientifique de qualité, le salon Halieutis est devenu un carrefour incontournable du monde de la mer.

Comme à l’accoutumée, le CRI de Souss Massa a été présent à cette cinquième édition du Salon Halieutis, à travers un stand de 32 m2, espace animé par le Directeur et les cadres du CRI-SM, et dédié à l’accueil des  professionnels du secteur et visiteurs nationaux et internationaux du salon.

Sur son Stand, le CRI a accueilli plusieurs personnalités participantes à cet événement, notamment : Madame la Ministre de la Pêche de l’Angola, Madame Barbara Bregato, Ambassadeur d’Italie au Maroc, ainsi que la Délégation ivoirienne de la région San-Pédroen en visite de travail, depuis le 19 février, dans la région de Souss Massa.

 SYMODD, Agence de production digitale à Agadir - Maroc
Tous droits réservés. © Centre Régional d'Investissement Souss Massa